Atelier professionnel Radon & Qualité de l'Air Intérieur 


Approche-ÉcoHabitat
Espace associatif Quimper Cornouaille
1 allée Jean-rené Calloc'h
29000 Quimper
France
Tel : 06.60.69.19.50

Approche-éco-habitat

Radon

Atelier
professionnel

& Qualité de l'Air Intérieur

Le diagnostic radon

« Traitement du radon dans les immeubles bâtis – Référentiel de diagnostic technique relatif à la présence de radon dans les immeubles bâtis ».

Norme AFNOR NF X 46-040 du 1er février 2011


Le diagnostic technique d’un bâtiment a pour objectifs :

- d’identifier les causes de présence de radon, à savoir les sources et les voies d’entrée et de transfert ;

- de donner les éléments nécessaires au choix des techniques de remédiation pérennes adaptées afin de limiter la présence de radon aussi bas que raisonnablement possible, et en dessous des valeurs d'intérêt.

Des informations générales sur le bâtiment et son environnement :

- Rapport de dépistage réalisé suivant la norme NF ISO 11665-8 du 26 Janvier 2013

- Année et type de construction

- Matériaux constitutifs

- Surface

- Nombre d’étage

- Mitoyenneté

- Historique de construction (réhabilitation antérieure éventuelle)

- Nature du sous-sol (géologie)

Une description du soubassement :

- Type et matériaux constitutif du soubassement

- Surface

- Etanchéité

- Identification des voies potentielle d’entrée du radon par l’interface sol/bâtiment

Une description du système de ventilation :

- Type de ventilation (naturelle, mécanique)

- Evaluation du niveau d’aération des espaces de vie du bâtiment

- Estimation de la dépression potentielle de l’immeuble bâti (cause significative de l’entrée du radon)

Une description des différents systèmes du bâtiment :

- Mode de chauffage

- Mode de production d’eau chaude sanitaire

- Climatisation

- Etc…

Le rapport de diagnostic doit contenir les éléments suivants :

Résultat du diagnostic technique

Le rapport de diagnostic ne comporte pas d’ordre de service.

Il contient une description générique des principes de remédiation recommandés, ainsi que la méthodologie générale de choix et d’adaptation des techniques de remédiation

Le choix définitif en revient à la maîtrise d’ouvrage (le propriétaire en général), qui contactera les entreprises pour leur mise en œuvre.

Il peut être assisté d’un professionnel (maître d’œuvre, architecte, bureau d’études...).